IDENTITÉ

"Dans notre monde existent tant de divisions et de conflits, entre personnes et entre groupes de personnes. Chaque personne ou groupe se cache derrière des murs de peur, et parfois d'élitisme. Chacun est convaincu qu'il a raison, qu'il est le meilleur. Comment faire tomber les murs ? Comment des personnes peuvent-elles tendre la main vers d'autres ? Chacun de nous fait partie d'une culture, d'une religion ou d'une vision du monde. Ne faut-il pas découvrir également que nous faisons partie d'une humanité commune ? Nous sommes tous des êtres humains.

Voila le but d'Intercordia : permettre à des jeunes de connaître d'autres cultures, d'autres religions, d'autres personnes, de se lier d'amitié avec elles, de créer des ponts, de faire tomber des murs, de découvrir que la différence n'est pas une menace mais un trésor. Ainsi, chacun œuvre pour la paix."

 

Jean Vanier, fondateur d'Intercordia

L’association non confessionnelle et apolitique de solidarité internationale Intercordia accompagne individuellement chaque année 80 jeunes de 18 à 30 ans dans un parcours de mobilité internationale solidaire et diplômant. Les jeunes volontaires Intercordia s’engagent dans des projets de solidarité sur les 5 continents pour le compte d’ONG locales sur des durées allant de 6 mois à 1 an.

"Se former ensemble à une pratique de Paix", telle est l'une des finalités d'Intercordia au travers du cursus qu'elle propose aux jeunes.

Histoire

A l'aube de l'an 2000, des personnalités engagées telles que Jean Vanier, fondateur de l'Arche, Gilles le Cardinal, universitaire, Robert Jeanteur, industriel, et le Général Tanneguy le Pichon, témoin de plusieurs grands conflits ont fait ensemble le constat que beaucoup de jeunes volontaires partant en mission de solidarité internationale n'étaient pas suffisamment préparés aux dimensions interculturelles de leur future mission. Au retour de celle-ci, ces jeunes avaient un fort désir de transmettre ce qu'ils avaient vécu dans leur milieu relationnel et professionnel, sans arriver parfois à en parler pour en faire profiter les autres, sans pouvoir mettre de mots sur ce qu'ils avaient vécu , et sans avoir l'opportunité de valoriser cette expérience par l'acquisition d'un diplôme.
Intercordia a alors été créée pour préparer et accompagner ces jeunes volontaires à la rencontre de l'autre dans des pays souvent éloignés dans lesquels les réalités quotidiennes et l'organisation de la société sont complètement différentes. Ces jeunes, formés puis diplômés auraient ainsi plus de chance de devenir demain de meilleurs professionnels et de meilleurs citoyens sachant mettre toujours l'Homme au cœur de leur préoccupation.