« Manager et innover dans la complexité, par la relation, la confiance et la coopération. »

 

 

L’association INTERCORDIA propose, depuis seize ans, à des jeunes désireux de s’engager pendant une année dans une mission de solidarité auprès de populations défavorisées et de cultures différentes, d’en faire une formation diplômante qui les prépare à leurs responsabilités futures.

 

  • INTERCORDIA leur donne, avant leur départ, une formation intense aux disciplines et outils adaptés aux situations interculturelles complexes, paradoxales et souvent conflictuelles qu’ils vont rencontrer ;
  • Un tuteur INTERCORDIA avec lequel ils correspondent pendant toute leur mission les aide à prendre le recul nécessaire vis-à-vis des situations inédites qu’ils affrontent (révoltes, dégoûts, enthousiasmes, incompréhensions), et à se trans-former par l’expérience du « vivre avec » des personnes différentes par leur culture et leur condition sociale ;
  • INTERCORDIA leur permet, au retour, l’approfondissement intellectuel de cette expérience par la rédaction et la soutenance d’un mémoire sur une problématique rencontrée. Ce travail, validé par un diplôme délivré dans le cadre des partenariats universitaires, leur permet de découvrir et valoriser le sens profond de leur expérience et de faire des propositions innovantes de compréhension et d’action face aux situations concrètes découvertes sur le terrain.

 

Une pédagogie originale :

 

INTERCORDIA a développé une pédagogie originale à partir des travaux de recherche dans le cadre de l’Université de Technologie de Compiègne (UTC) de l’un de ses fondateurs, Gilles le Cardinal, plus particulièrement sur les processus de coopération en situation de complexité. Cette pédagogie promeut des pratiques de résolution constructive des conflits et s’inspire des méthodes de la recherche-action, avec notamment toutes les ressources de l’usage de l’écriture. INTERCORDIA associe différentes formes de formation :  intervention d’experts, mises en situations, témoignages, partages d’expérience.

 

 

INTERCORDIA et l’ENTREPRISE

 

Beaucoup de membres bénévoles d’INTERCORDIA, ayant une forte expérience du monde de l’entreprise, ont constaté la grande proximité des problématiques rencontrées par les jeunes volontaires, en mission internationale de solidarité, avec celles des entreprises qui ont à conduire dans leur métier des mutations profondes de leur mode de pensée et d’action. Cette proximité révèle toute la pertinence, pour l’entreprise, d’un processus de formation développé pour former des jeunes volontaires :

 

  • à vivre de manière constructive des situations inédites (nouvelles cultures, nouveaux contextes socio-économiques) ;
  • à proposer de nouvelles représentations des situations vécues, pour induire de nouveaux axes opérationnels adaptés à la réalité rencontrée.

 

En effet, les entreprises sont confrontées à de nouveaux enjeux, contextes, et paradigmes. Les bases de la création de valeur se voient fortement remises en cause. Les interdépendances, les paradoxes, la diversité, la complexité sont des réalités qu’il y a aujourd’hui lieu d’appréhender et cultiver, non plus comme des contraintes mais comme des gisements de ressources à exploiter.

 

Une nouvelle opportunité de différenciation et de développement se présente aux entreprises. Il s’agit, de gérer les nouveaux paradigmes et de libérer la créativité de chacun afin qu’il soit capable :

 

  • d’identifier l’émergence dans un monde complexe et incertain, de nouveaux champs potentiels de création de valeur ;
  • d’initier des collaborations inédites avec les acteurs du domaine, au sein de l’entreprise comme à l’extérieur ;
  • d’animer l’intelligence collective et la création de valeur qui peut en résulter.

 

Les managers doivent dépasser le champ d’expertise technique de leur métier, incarner l’entreprise, donner du sens à l’action des communautés humaines qu’ils animent pour renforcer la performance collective de l’entreprise et de ses partenaires. Il leur faut intégrer un savoir technique, économique, humain, sociétal et environnemental, donner des réponses immédiates mais dans une perspective de long terme, agir en milieux paradoxaux et incertains, affronter des dilemmes, trouver et communiquer leur part de bonheur et d’enthousiasme dans leur activité. Cette mutation ne peut se réaliser par la seule transmission de recettes managériales ou d’injonctions.

 

INTERCORDIA INSTITUT

 

C’est dans cette perspective qu’INTERCORDIA INSTITUT, filiale d’INTERCORDIA, a développé et expérimenté un programme de formation pour managers, inspiré des pratiques développées pour les jeunes volontaires.

 

  • 2 à 3 jours intenses de formation aux fondements de la complexité, aux dynamiques de la rencontre, du changement et de la confiance et à la maîtrise constructive des conflits ;
  • Une année pendant laquelle le manager développe, dans le cadre de sa mission actuelle ou nouvelle, une posture de questionnement, avec laquelle il expérimente les clés et outils acquis pendant la formation initiale en vue de la réalisation conjointe de ses projets :

o   projet de développement personnel

o   projet collectif de contribution aux priorités de l’entreprise

  • Un lien régulier avec un tuteur INTERCORDIA,  par une formalisation écrite, qui permet la prise de recul nécessaire pour traduire son expérience en savoir acquis et transmissible ;
  • Cette période est jalonnée par des réunions régulières de travail collectif, avec la mise en œuvre de différents outils collaboratifs permettant conjointement :

o   de développer l’aptitude collaborative

o   de faire progresser les projets individuels et collectifs

  • En fin de cycle, une restitution sous forme collaborative en présence des patrons de BU’s pour partager les acquis opérationnels expérimentés pendant l’année de formation, approfondir les fruits du travail collectif et être conforté dans les propositions pour l’avenir.

 

Deux programmes pilote d’une année, l’un développé avec une équipe de 12 managers de la Société Générale, l’autre avec dix jeunes diplômés de six nationalités différentes au sein du « graduate program » d’Engie, ont confirmé la pertinence de cette initiative, notamment  par la richesse des rapports présentés par les managers en fin de parcours et la qualité des présentations des jeunes graduate sur leur travail d’intelligence collective. Chacun a pu construire et déployer de nouvelles pratiques innovantes permettant souvent de gérer des situations difficiles en opportunités d’actions constructives.

 

La plupart ont témoigné d’une réelle transformation personnelle et d’un changement profond de leur manière d’appréhender leur responsabilité managériale. Le partage d’une nouvelle culture managériale a cimenté l’équipe.